Association pour la Protection du Plateau de Loëx

Historique :

Suite à la circulaire annonçant l’ouverture d’une consultation publique sur les projets routiers touchant la région, un petit groupe d’habitants pend l’initiative de se réunir à tour de rôle chez les uns et les autres, et pour réfléchir ensemble aux questions suivantes :

En réaction, une lettre ouverte fut rédigée Lettre ouverte et soumise à l’approbation des participants, signée du
« Comité de défense du plateau de Loëx ». Cette lettre largement diffusée aux domiciles environnants et adressée aux médias, fût en quelque sorte notre première profession de foi. Parallèlement, une pétition fut mise en circulation dans les différents lieux publics et commerces, ainsi qu’en mairie de Bonne, pendant toute la durée de la consultation publique. Les signatures recueillies (~1350) furent ensuite adressées à la Préfecture et à la DDE, conjointement aux différents registres de consultation (cahiers blancs), exprimant l’opinion de la population locale, ainsi qu’une lettre explicative. Furent également contactés : le Président de communauté de communes de l’Arve et des 4 rivières, le Conseil Général, le Conseil Régional, le Député Birraux, le Président du SEGH.


Entre-temps, le Comité de Défense était devenu une association officielle sous le nom d’ « Association pour la Protection du Plateau de Loëx – APPL ».
Pourquoi cette nuance dans les termes ? A notre avis, « Défense » implique une position trop exclusive et trop offensive. Comme nous l'avons exprimé lors des différentes interviews (Revue de presse) : notre objectif est de protéger un patrimoine commun à toute la région, et pas de déplacer les problèmes sur les communes voisines.


Point d’orgue de notre action : la pleine réussite du pique-nique géant organisé en juillet 2006. Au cours duquel, plusieurs centaines de personnes sont venues pacifiquement manifester leur soutien à notre combat. Jeunes et retraités, parents et enfants, agriculteurs et voisins, tous se sont retrouvés sur le site menacé, où fut ensuite planté un arbre fruitier, symbolisant notre amour du sol et notre souci de l’héritage naturel que nous entendons léguer à nos enfants. (Activités).